Une faïencerie au service de l’Empire : les productions napoléoniennes à Sarreguemines

Du 22 novembre 2019 au 26 juillet 2020 (réouverture exceptionnelle de l'exposition le 9 juin 2020).
Musée de la Faïence

La manufacture de Sarreguemines a vu le jour pendant la Révolution française. Rapidement, grâce à un contexte économique, social et surtout politique avantageux, des productions à caractère patriotique à l’effigie de Napoléon Ier puis de Napoléon III sortent des ateliers. Preuve de leur succès, certaines d’entre elles seront encore au catalogue de la manufacture dans les années 1970. Des pièces d’exception à découvrir au Musée de la Faïence : aux côtés des assiettes historiées retraçant les différentes étapes de l’épopée napoléonienne et des pièces de forme à l’effigie des empereurs, les visiteurs pourront admirer quatre des vases commandés en 1809 par Napoléon Ier.

> En savoir plus <

Du bout des doigts

Du 6 novembre 2019 au 19 janvier 2020
Moulin de la Blies

Une exposition à admirer du bout des doigts… Apprécier l’art au-delà du regard, sculpter de ses mains, donner vie à une oeuvre. Objectifs atteints ! Nous vous proposons de découvrir les sculptures réalisées par des personnes mal et non voyantes et leurs accompagnateurs lors des ateliers « les mains dans la terre » au Moulin de la Blies.

Ce partenariat entre les Musées de la Ville et la Médiathèque est né d’une volonté commune de développer l’offre culturelle et artistique locale, tout en mettant en valeur l’art céramique et la littérature. Preuve est faite que malgré un handicap, tout reste possible !

Instantanés de céramique

Du 4 juin au 27 octobre 2019
Moulin de la Blies

Frédéric Biesmans, artiste belge, crée de véritables « Instantanés de céramique », qui invitent à une plongée dans des mondes miniatures faisant référence de près ou de loin à l’univers de la science-fiction et à ses décors futuristes.

Au début des années 2000, il commence à concevoir des petites scènes en terre cuite et se tourne ainsi vers l’infiniment petit. Le Moulin de la Blies, ouvert sur la création céramique contemporaine, accueillera cet artiste le temps d’une exposition.

Made in IEAC. Acte 5

Du 5 mars au 19 mai 2019
Moulin de la Blies

En 2011, les Musées de Sarreguemines présentaient pour la première fois les travaux de fin d’études d’élèves diplômés de l’Institut Européen des Arts Céramiques de Guebwiller (IEAC). Ce partenariat, qui vise à promouvoir la nouvelle création céramique, se poursuit depuis tous les deux ans. Les œuvres de ces jeunes créateurs, d’une grande liberté, manifestent l’évolution des sensibilités des jeunes générations et permettent de déceler des orientations nouvelles dans le domaine esthétique. En 2019, cinq jeunes diplomés exposent leurs oeuvres au Moulin de la Blies, avec une scénographie unique, conçue par les artistes eux-mêmes.

> Lire les dossiers des artistes

Reflets de cuivre et Clair de lune…

Du 19 mai au 20 octobre 2019
Musée de la Faïence

Dans sa création, la faïencerie de Sarreguemines s’inspire largement des productions anglaises, tant dans la composition des pâtes que dans les décors. Paul Utzschneider, son directeur, sera ainsi qualifié, quelques années plus tard, de Wedgwood français (célèbre dynastie de céramistes anglais) par ses pairs. La première référence à l’utilisation de lustres métalliques à Sarreguemines date de 1823. La faïencerie produit alors des lustres de couleur cuivre, argent, or, ou encore le burgos, de couleur rose avec un effet moucheté (inspiré du clair de lune anglais).

Une collection privée de faïences lustrées anglaises est mise en regard avec les productions de Sarreguemines afin de mieux appréhender l’influence des céramistes anglais sur Paul Utzschneider et ses successeurs. L’Angleterre était-elle alors un modèle à suivre ou une rivale à devancer pour les dirigeants de la manufacture ? Plus de 150 pièces illustrent, dans leurs formes et leurs décors, la diversité de cette production, permettent d’apprécier le savoir-faire des ouvriers anglais et témoignent de la volonté des manufactures continentales de les égaler, voire de les surpasser.

Guerre et paix

Du 23 octobre au 31 décembre 2018
Musée de la Faïence

A l’exemple des autres médias, les manufactures faïencières se sont mobilisées pendant et après ces quatre années de guerre afin de diffuser leurs créations à haute valeur patriotique. On admet facilement que pour le site de Sarreguemines, situé en territoire annexé au Reichland et sous la férule d’un gouvernement militaire durant le conflit, l’inspiration ne se libère qu’après l’armistice.

Le dédoublement de la société entrepris par la direction de Sarreguemines, par l’implantation d’un établissement à Digoin en 1877, a permis de concilier les sentiments patriotiques et les intérêts commerciaux, d’où l’existence d’une petite production mal connue qui a contribué à l’effort de guerre.

Au point de vue formel, la faïencerie a presque abandonné la pratique de la série au profit de nombreuses pièces individuelles. L’assiette, choisie et exposée, est destinée à célébrer le retour à la Mère Patrie des provinces perdues, à vénérer les chefs militaires et nos alliés et à exalter indéfiniment le Poilu.

> Découvrir des extraits du catalogue

Aux fours et au moulin…

Du 1er juin 2018 au 1er septembre 2018
Moulin de la Blies

Les élèves de la Haute Ecole des Arst du Rhin s’approprient le Moulin de la Blies et ses collections. Ils réinterprètent à leur façon le patrimoine du site : une dizaine de projets dont un sonore sont présentés. « Aux fours et au Moulin » est le titre de l’exposition. Il fait référence au dicton populaire selon lequel on ne pourrait ni être à deux endroits, ni faire plusieurs choses en même temps.

Et pourquoi pas ? En effet, dans leur démarche, leur appréhension du lieu comme source d’inspiration, les étudiants nous démontrent le contraire. L’exposition étant conçue comme un exercice bousculant les habitudes, une rencontre avec un lieu générant du désir, nos étudiants sont là, aux fours et au Moulin.
Une exposition de groupe confronte au principe parfois rude de réalité, à la question de la faisabilité, à la concrétisation des idées. Elle contraint au travail collectif, à l’obligation de cohérence et de résultat. Le Moulin de la Blies est une véritable « carrière » à exploiter, offrant une multitude d’approches, une réflexion sur un lieu, un patrimoine industriel, une histoire sociale, des architectures, des paysages, des méthodes différentes de productions, des différences esthétiques déclinées au cours des ans.

Fabriqués à Sarreguemines : l’exportation des produits de la faïencerie

Du 19 mai 2018 au 22 avril 2019
Musée de la Faïence

Dès les premières années de son existence, la faïencerie vend des marchandises bien au-delà des frontières nationales. Au fil du temps et grâce notamment à l’évolution des moyens de transport et des méthodes commerciales, elle est présente sur tous les continents : on retrouve des voyageurs et des revendeurs en Russie, en Australie, en Egypte, au Mexique… Ces exportations contribuent à bâtir la renommée de la faïencerie et font connaître la Ville de Sarreguemines dans le monde entier.

Plusieurs grandes thématiques sont développées dans l’exposition, pour mieux comprendre comment la faïencerie parvenait à envoyer sa production aux quatre coins du monde. Quelles méthodes commerciales étaient utilisées pour promouvoir l’image de la manufacture ? Quelles zones géographiques étaient privilégiées pour l’ouverture de nouveaux marchés ? Comment la production s’adaptait aux goûts de cette nouvelle clientèle ?
L’Annexion, époque historique peu présente aujourd’hui dans les manuels scolaires mais si importante pour l’histoire de notre territoire sera aussi évoquée car elle a contraint la faïencerie à repenser sa stratégie commerciale. Quelles conséquences a pu avoir le rattachement à l’Empire allemand sur les ventes de la manufacture ?

Céramique française 1970 – 2000. La donation Kermer

Avril 2018 - 13 janvier 2019
Moulin de la Blies

Pour rassembler une collection de céramiques contemporaines, il leur aura fallu 30 ans et leur passion commune pour l’art et la matière.

La collection rassemblée pendant plus de trente ans par France et Wolfgang Kermer brosse le panorama de la céramique française de la fin du 20e siècle, une période particulièrement dynamique, en une centaine de céramiques et autant d’artistes. La richesse de cette collection est sa diversité mais aussi les rencontres avec la terre et ses artisans, engendrées au fur et à mesure des pérégrinations du couple à travers la France.
L’exposition présente une centaine de pièces d’artistes français ou étrangers qui ont oeuvré seul ou en couple. Leur création qui s’étend des années 1970-80 à l’an 2000, présente un panorama très diversifié de formes allant de la pièce tournée à la sculpture, et de matières : du grès à la porcelaine, faïence et terres vernissées.

> Découvrir des extraits du catalogue en ligne

Vallauris, la belle histoire

Du 24 juin 2017 au 10 janvier 2018
Musée de la Faïence et Moulin de la Blies

Son sous-sol, riche en terre argileuse, a fait de Vallauris la cité des potiers. Parallèlement à une production de céramique culinaire traditionnelle, une céramique artistique émerge à la fin du 19ème siècle, notamment grâce à la famille Massier.
En 1948, l’arrivée de Picasso dans la cité des potiers contribue largement au renouveau de la céramique. Par sa présence et sa production originale, il favorise l’installation à Vallauris de nombreux artistes venus eux aussi s’initier aux arts du feu. Citons par exemple Jean Marais ou encore Jean Cocteau. C’est bien dans les années 50 que la céramique de Vallauris connaît son âge d’or. Quelques grands noms qui ont fait sa renommée Roger Collet, Gilbert Portanier, Roger Capron, Jean Derval…

Made in IEAC 4

Du 10 février au 4 juin 2017
Moulin de la Blies

Les Musées de Sarreguemines invitent, dans le cadre d’expositions, de jeunes créateurs tels que François Compagnon, Petra Marianne Meier, Joséphine Viot ou encore Nathalie Wetzel. Leurs œuvres se révèlent être le plus souvent d’une grande liberté mais aussi d’une démarche approfondie de conception et de réflexion autour d’une problématique choisie. Ces œuvres manifestent l’évolution des sensibilités des nouvelles générations et permettent de déceler de futures orientations dans le domaine esthétique.

Opération céramique

Du 26 novembre 2016 au 21 mai 2017

Musée de la Faïence

Aujourd’hui, au sein d’un musée, beaucoup de professions cohabitent : conservateur, documentaliste, médiateur du patrimoine, agent d’accueil, chargé de communication, chargé des publics, agent d’entretien, agent administratif, etc. La liste peut être très longue, surtout dans les grands établissements patrimoniaux !

Le projet scientifique et culturel de nos musées est axé sur la céramique en général et sur la faïencerie de Sarreguemines, en particulier. Les collections s’enrichissent au cours des années, regroupant des documents d’archives relatifs à l’entreprise, des objets techniques (machines, outils) mais surtout des objets en céramique produits dans les ateliers de la manufacture.

L’étude de ces pièces requiert des méthodes d’analyse et d’investigation spécifiques tandis que leur gestion et leur conservation sont soumises à des contraintes particulières. Ce sont ces missions que l’exposition propose de découvrir.

Elchinger céramistes

Du 27 mai au 30 octobre 2016
Musée de la Faïence et Moulin de la Blies

Les céramistes alsaciens Léon Elchinger et son fils Fernand ont su donner à la céramique un lustre tout particulier, hors des sentiers battus de la traditionnelle poterie culinaire alsacienne de Soufflenheim ou de Betschdorf. La rétrospective de l’œuvre de ces deux artistes permet de mettre en avant leurs qualités artistiques et techniques sur une période allant de la fin du 19ème siècle jusque dans les années 1950-60.

Sculptures

Du 19 juin au 1er novembre 2015
Moulin de la Blies

Fanny Ferré, Laure Gaudebert et Michel Wohlfahrt présentent dans cette exposition des créations qui se réfèrent aux humains, accompagnés d'autres êtres, animaux ou imaginaires. Créations en terre de l'être humain, seul ou en groupe, pris dans son effort, son émotion, ou son rêve. Trois mondes très étonnants, dont l'humanité nous saisit et nous arrête…

> Lire le catalogue en ligne

Arquebuse et te tempo

Du 10 avril 2015 au 10 janvier 2016
Musée de la Faïence

L’exposition revient sur l’histoire des Musées de Sarreguemines. De sa création en 1922, son ouverture en 1929, ses différents emplacements jusqu’en 1972 où il intègre le Jardin d’hiver, le « musée régional » et ses collections ont eu une histoire mouvementée. La constitution des collections - qui paraissent aujourd’hui hétéroclites - est liée à cette histoire et permet de mettre en avant les personnalités qui ont permis au musée de voir le jour, tels que Henri Nominé, Nicolas Hamann, Henri Hiegel ou encore Marguerite Pax.

Made in IEAC 3

Du 6 février au 3 mai 2015
Moulin de la Blies

 Pour cette troisième édition, les Musées de Sarreguemines exposent Cathy Baume, Gaëlle Duvernoy, Dominique Stutz et Gabrielle Vuattier, nouvellement promues Créatrices en Arts Céramiques. Trop souvent associée exclusivement à l’utilitaire, la céramique chemine pourtant depuis longtemps, voire depuis toujours, avec les arts visuels, permettant ainsi aux jeunes créateurs d’avoir la possibilité de traverser le temps à travers leurs œuvres.

Histoire(s) de bleu(s)

Du 14 novembre 2014 au 15 mars 2015
Musée de la Faïence

Pierre Dutertre, Alexandra Tollet, Sandra Zeeni, Joëlle Bellenot et Ingrid van Munster ont tous choisi à un moment de leur parcours de s’attacher plus ou moins durablement au bleu, qu’il soit de cuivre ou de cobalt. Pour certains, il s’agit de se confronter à une technique, pour d’autres c’est la dimension symbolique de la couleur qui prime.

> Lire le catalogue en ligne

 

Matières et formes des cuissons au bois

Du 28 juin au 30 novembre 2014
Moulin de la Blies

La Borne est depuis le 12ème siècle un centre céramique réputé pour sa production de poterie de grès. Il est investi aujourd’hui par des céramistes de renommée internationale, tels que Eric Astoul, Hervé Rousseau et Georges Sybesma, dont les oeuvres révèlent une grande maîtrise technique et une vision contemporaine de la terre, grâce aux longues cuissons au bois des terres à grès.

 

> Lire le catalogue en ligne

Bleu de cuivre

Du 17 mai au 5 octobre 2014
Musée de la Faïence

Transmutation alchimique de l’oxyde de cuivre et de l’oxygène, l’émail « bleu de cuivre » fascine depuis l’Egypte ancienne. En Europe, les recherches sur le bleu de cuivre, initiées par Louis Alphonse Salvetat à la Manufacture de Sèvres, sont approfondies et révélées par Théodore Deck qui laissera son nom à cette couleur. Dans son sillage, les manufactures industrielles adoptent cette magnifique nuance, tout comme certains artistes indépendants. L’exposition présente une sélection d’œuvres significatives mettant en avant ce bleu si particulier.

Entre forêt, instants, dessins et poèmes…

Du 7 février au 11 mai 2014
Moulin de la Blies

 Au 19ème siècle, une partie des argiles employées par la faïencerie provenaient de la région de Höhr-Grenzhausen. De ces carrières, on extrait des terres blanches, jaunes et des terres carmélites. Aujourd’hui encore, la tradition faïencière est très marquée dans le Westerwald. Dominique Kaut, Eva Rumpf, Silke Seebeck et Sewon Son s’inspirent de l’histoire de la région dans leur création, permettant de rappeler les liens étroits qu’il y a eu avec Sarreguemines.

Cinq années d’enrichissement

Du 23 novembre 2013 au 21 avril 2014
Musée de la Faïence

Les Musées enrichissent régulièrement leurs collections, grâce à des dons ou des achats. Qu’elles soient décoratives ou utilitaires, les pièces présentées dans cette exposition, réalisées dans les ateliers de la faïencerie, ont toutes été acquises entre 2008 et 2013. Ces objets, témoins d’une production et d’un mode de vie passés, font dorénavant partie des collections.

Céramique des années 40 – 50 – 60

Du 26 juin au 3 novembre 2013
Musée de la Faïence

L’exposition présente un échantillon de la collection céramique de Jean-Jacques et Bénédicte Wattel qui s’est constituée au cours des vingt dernières années. Cet ensemble est le témoin de la richesse et de la diversité créative dont la France a fait preuve dans de nombreux domaines des arts décoratifs après la Seconde Guerre mondiale.

Expressions de la terre vernissée

Du 24 juin au 24 novembre 2013
Moulin de la Blies

Ou en est la Terre Vernissée aujourd'hui? Très courante dans la plupart des régions, la terre vernissée est d'origine roturière, elle était là avant tout pour servir. Pour se faire, elle s'est rendue indispensable à peu près partout, se pliant à tous les usages de la vie quotidienne et prenant une multitude de formes. Jérôme Galvin, Jean-Nicolas Gérard, Michel Gardelle et Gérard Lachens s’expriment à travers le travail de cette terre, permettant ainsi de l’imposer dans le monde de la céramique moderne.

Made in IEAC 2

Du 1er février au 1er mai 2013
Moulin de la Blies

Afin de promouvoir la création artistique, le Moulin de la Blies expose Anne Dickely, Chantal Schurrer, Christine Bath et Estelle Heinrich, diplômées de l’Institut Européen des Arts Céramiques. Chacune des artistes présente le fruit d’une année de travail intense pour l’obtention du titre de Créateur en Arts Céramiques.