Pour découvrir plus en détails les publications éditées par les Musées de Sarreguemines, quoi de mieux que d'en feuilleter des extraits ?  Certaines sont également disponibles en intégralité sur notre site.

Ces ouvrages, dont la liste est régulièrement mise à jour, sont le fruit des recherches effectuées par l'équipe scientifique des musées ou ont été rédigés par des artistes, dans le cadre d'expositions présentées au Musée de la Faïence ou au Moulin de la Blies.

SCULPTURES

Fanny FERRE- Laure GAUDEBERT- Michel WOHLFAHRT
Textes : Claude MEA.

Le corps en céramique, nos corps comme les voient et donnent à voir les trois céramistes réunis ici.
Trois créations qui se réfères aux êtres humains que nous somme accompagnés d'autres êtres, animaux, ou imaginaires. Créations en terre de l'être, seul ou en groupe, pris dans son effort, son émotion, son rêve.

HISTOIRE(s) DE BLEU

Ingrid VAN MUNSTER - Pierre DUTERTRE - Alexandra TOLLET - Joëlle BELLENOT - Sandra ZEENNI
Textes : Sabine PASDELOU, Xavier de RUBERCY
Joëlle Bellenot découvre le travail de la céramiste Setsuko Nagasawa lors de sa formation à l’École des arts décoratifs de Genève : ce fut une révélation. L’esthétique contemporaine de l’artiste japonaise et l’apport des réflexions artistiques du céramiste genevois Philippe Barde ont marqué la production de l’artiste lors de sa formation.

Matières et formes de cuissons au bois

Hervé ROUSSEAU - Geogres SYBESMA - Eric ASTOUL
Texte : Nicole CRESTOU

On évoque volontiers la magie du feu pour la cuisson de la céramique, et davantage encore pour les longues cuissons au bois de terre à grès.
Nous vous invitons surtout à découvrir et ressentir les œuvres de nos trois invités : Hervé Rousseau, Geogres Sybesma et Eric Astoul tous trois installés à la Born...

Art déco la ceramique de Lorraine

Ouvrage collectif.

L'Art déco est un des avatars du goût de l'humanité pour l'esthétisme. En succédant à l'Art nouveau, il contribue à une vaste errance née voici plus de dix milles ans, l'aventure de l'art

Guerre et Paix à la faïencerie de Sarreguemines 1914-1918

A l’exemple des autres médias, les manufactures faïencières se sont mobilisées pendant et après ces quatre années de guerre afin de diffuser leurs créations à haute valeur patriotique. L’Annexion de l’usine de Sarreguemines au territoire allemand en 1871 et la création d’une succursale en France (à Digoin en 1877) ont fortement influencé la stratégie de l’entreprise. Une petite production mal connue a ainsi contribué à l’effort de guerre, permettant à la manufacture d’allier sentiments patriotiques et intérêts commerciaux. Ce n’est qu’à l’armistice que l’inspiration des créateurs se libère…

Une faïencerie au service de l'Empire : les productions napoléoniennes à Sarreguemines

Dès les premières années de son existence, des productions à caractère patriotique sortent des ateliers de Sarreguemines, notamment des assiettes et des pièces de forme relayant la propagande napoléonienne. La manufacture bénéficie pour cela d’un contexte économique, social et surtout politique avantageux. Cette publication se propose de recenser la production patriotique de la manufacture connue à jour d’une part et d’en étudier l’iconographie et le contexte de création d’autre part. Sur quels critères se basaient les directeurs de la faïencerie pour ordonner la mise en production de tels objets ? Quel message cherchaient-ils à faire passer ? Leurs motivations étaient-elles davantage économiques ou politiques ?

Terre(s) ou les caprices du trait d'union

Arnaud Lang s’expose et nous invite à voyager dans son univers faussement naïf. Ses œuvres, témoins des différentes périodes qui ont marqué son cheminement artistique, se côtoient, dialoguent, se répondent. Le visiteur navigue entre dessins, peintures, bas-reliefs et sculptures, il se retrouve face à face avec des ours, des peuples vivant d’incroyables aventures à la surface d’un vase, des créatures hybrides… Telle une plongée dans un songe que l’artiste aurait façonné de ses mains.

Made in IEAC. Acte 5

En 2011, les Musées de Sarreguemines présentaient pour la première fois les travaux de fin d’études d’élèves diplômés de l’Institut Européen des Arts Céramiques de Guebwiller (IEAC). Ce partenariat, qui vise à promouvoir la nouvelle création céramique, se poursuit depuis tous les deux ans. Les œuvres de ces jeunes créateurs, d’une grande liberté, manifestent l’évolution des sensibilités des jeunes générations et permettent de déceler des orientations nouvelles dans le domaine esthétique. En 2019, cinq jeunes diplômés exposent leurs œuvres au Moulin de la Blies, avec une scénographie unique, conçue par les artistes eux-mêmes.

Découvrez l'univers artistique de Vincent Campos, Nina Prot, David Fuchslock, Attale Joggerst et Claudine Gambino.

 

Céramique française 1970 - 2000. Donation France et Wolfgang Kermer

Pour rassembler une collection de céramiques contemporaines, il leur aura fallu 30 ans et leur passion commune pour l'art et la matière.

La collection rassemblée par France et Wolfgang Kermer brosse le panorama de la céramique française de la fin du 20e siècle, une période particulièrement dynamique, en une centaine de céramiques et autant d’artistes. La richesse de cette collection est sa diversité mais aussi les rencontres avec la terre et ses artisans, engendrées au fur et à mesure des pérégrinations du couple à travers la France.
Découvrez ici un extrait du catalogue de la « donation Kermer », qui présente une centaine de pièces d’artistes français ou étrangers ayant œuvré seul ou en couple. Leur création qui s’étend des années 1970-80 à l’an 2000, présente un panorama très diversifié de formes allant de la pièce tournée à la sculpture, et de matières : du grès à la porcelaine, faïence et terres vernissées.