Aux fours et au moulin

Détails

  • samedi | 16 juin 2018
  • Moulin de la Blies 125 Avenue de la Blies 57200 Sarreguemines
  • 03 87 98 93 50

Les élèves de la Haute Ecole des Arst du Rhin s’approprient le Moulin de la Blies et ses collections. Ils réinterprètent à leur façon le patrimoine du site : une dizaine de projets dont un sonore sont présentés.
« Aux fours et au Moulin » est le titre de l’exposition. Il fait référence au dicton populaire selon lequel on ne pourrait ni être à deux endroits, ni faire plusieurs choses en même temps.

Et pourquoi pas ?

En effet, dans leur démarche, leur appréhension du lieu comme source d’inspiration, les étudiants nous démontrent le contraire. L’exposition étant conçue comme un exercice bousculant les habitudes, une rencontre avec un lieu générant du désir, nos étudiants sont là, aux fours et au Moulin.
Une exposition de groupe confronte au principe parfois rude de réalité, à la question de la faisabilité, à la concrétisation des idées. Elle contraint au travail collectif, à l’obligation de cohérence et de résultat. Le Moulin de la Blies est une véritable « carrière » à exploiter, offrant une multitude d’approches, une réflexion sur un lieu, un patrimoine industriel, une histoire sociale, des architectures, des paysages, des méthodes différentes de productions, des différences esthétiques déclinées au cours des ans.

Les étudiants ont travaillé en investissant majoritairement les jardins, conçus sur le même principe que ceux de l’école des Arts Décoratifs de Strasbourg. Ces espaces sont une source de motifs inspirant les artistes créateurs d’antan et d’aujourd’hui.
L’atelier céramique, qui existe depuis la création de l’école en 1892, développe une pédagogie axée sur l’idée que les étudiants doivent se confronter aux matières premières, aux argiles, les manipuler pour parvenir à trouver leurs palettes qui constitueront leur écriture plastique. L’atelier fait partie du groupe Art-Objet qui en comporte cinq autres (bijou, métal, bois, livre, verre). La transversalité est le socle de la pédagogie du groupe. Interaction, analyse, recul critique, essais et échecs font partie du programme. A la fin de leur cursus, les étudiants doivent être en mesure de continuer à travailler seuls et à développer leur singularité.